Avec l’IoT et l’IA, bureaux et bâtiments intelligents ne font plus qu’un

Les solutions de smart office et de smart building se rapprochent pour offrir une vue globale à l’utilisateur, tant sur les consommations énergétiques que sur les services possibles.

Le bâtiment intelligent ne se limite plus à la maîtrise de sa consommation énergétique. Les solutions proposées font de plus en plus converger la gestion de l’intérieur (smart home) et des espaces de travail (smart office ou digital workplace), avec le bâti (smart building). « Ce qui est recherché avec l’Internet des objets (IoT) dans le secteur du bâtiment concerne à la fois les économies d’énergie et l’offre de nouveaux services. Regrouper les deux est indispensable pour proposer du tout en un à l’utilisateur et lui permettre de réaliser des bénéfices avec un bouquet de services dans une seule application », détaille Alexandre Fund, président de Tévolys, agence française spécialisée dans le smart building et smart office qui a orienté il y a quatre ans sa stratégie sur ce segment unifié.

Visiblement avec succès, puisque Tévolys a déployé cette année dans 28 sites français – dont les locaux de PSA et les aéroports de Paris (ADP) – son application Géolys, dédiée à une gestion complète et intégrée des usages et de l’environnement de travail dans le bâtiment. L’entreprise a lancé en novembre 2018 un programme Early Adopters, offrant pendant deux mois aux entreprises un accès gratuit à sa solution pour démontrer l’intérêt de cette union entre smart office et smart building.

https://www.journaldunet.com/economie/immobilier/1419639-avec-l-iot-et-l-ia-bureaux-et-batiments-intelligents-ne-font-plus-qu-un/